Voici votre nouvelle référence en matière d'annuaire de forums RPG
 
Nos Amis  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Contexte & Intrigues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 33
Date d'inscription : 08/10/2012


MessageSujet: Contexte & Intrigues Mer 21 Nov - 22:04




Contexte


Croyez-vous au destin? Cette force métaphysique qui vous pousse à agir sans que vous ne sachiez pourquoi? Non? Vous êtes dans l'erreur. Tout est dessiné d'avance. Le manuscrit de votre vie contenait déjà des pages noircies d'encre avant votre naissance. La liberté de choisir qui nous serons, bons ou mauvais? Foutaises! La liberté de choisir qui l'on aimera? Cruelle ineptie! Ici, dans le vaste univers fantaisiste de soulmates never die, nous ne sommes tous que des pantins contrôlés par une volonté étrangère. Nos âmes sœurs; imposées, nos rêves; falsifiés. De naissance, notre cœur est jumelé à un autre être. Sera t-il beau, bienveillant et attentionné? Ou sera t-il laid, narcissique et cruel? Cela fait partie de l'ironie de la vie. Elle vous surprendra, agréablement comme désagréablement. Heureusement, ce sentiment ne sera pas à sens unique. Cette personne vous aimera aussi fort que vous l'aimerez. On vous donne une destinée, à vous de la remplir.


Il existe une île quelque part qui subit les quatre saisons à des intensités hors du commun. Les étés sont arides, les canicules se répétant les unes après les autres, et les hivers sont glacials, tempêtes après tempêtes. Les printemps sont pluvieux et lourds, et les automnes se font froids, colorés à l'extrême et mélancoliques à souhait. Au centre de cet amas de sensations nordiques et tropicales se trouvent deux instituts académiques déroutantes, le lycée Somnia et l'université Oniria. Les établissements en soi n'ont rien de bien impressionnants ou de mortifiants. Ce sont plutôt les élèves qui les rendent si spéciales. En grande partie, les lycéens et universitaires sont des humains comme vous et moi, totalement banals et ordinaires. Cependant, parmi leur troupe se cache quelques individus dotés de pouvoirs oniriques. On les appelle les Rêveurs et les Faucheurs. Du moins, c'est ce que raconte les légendes humaines, parce que, bien évidemment, ce n'est qu'une légende, n'est-ce pas?

₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪

Dans un pays très lointain, dont nul ne connaissait le nom ni l'emplacement, vivait une petite fille qui n'avait pas d'âme. Tous les enfants du village redoutaient cette enfant plus que quiconque. Elle se promenait toujours la tête baissée, les yeux dans le vide, incapable de prendre des décisions par elle-même. Quand les villageois s'efforçaient de se montrer gentils et compatissants avec elle en lui adressant la parole, elle ne répondait à aucune question si elle n'était pas directe et elle les fixait de ses grands yeux vides. Partout sur son passage, cette jeune fille créait frissons et messes basses. Sa famille ne faisait pas exception aux médisances. Sa mère étant une guérisseuse et son père, un sorcier reconnu, on retrouvait parmi les commérages une histoire tout à fait farfelue et pourtant si proche de la vérité. Ne pouvant avoir d'enfants, la mère et le père auraient contacté des forces occultes pour la créer. Leur enfant pris forme humaine, mais n'obtint aucune âme puisqu'elle n'était pas une enfant de Dieu, mais une enfant du Diable. On racontait même que ses parents continuaient de chercher un moyen de lui insuffler une âme, défiant ainsi toutes lois terrestres.

Les villageois ignoraient, cependant, que la jeune fille entendait, ressentait et se rendait compte de ce qui l'entourait. Elle n'était pas sourde aux messes basses, ni aveugle aux regards effrayés et ça la rendait folle. Elle ne comprenait pas ce qu'elle faisait de mal. Bien sûr, elle constatait qu'il y avait une différence entre elle et les autres gens du village, mais ne faisait-elle pas toujours ce qu'on lui demandait? Parfois, un fort sentiment de haine engourdissait le bout de ses doigts et recourbait ses lèvres en un étrange rictus. Quelques secondes plus tard, tout disparaissait, tel un secret. Un secret entre elle et l'étrangère qui lui apparaissait dans ses rêves. C'était comme un reflet dans un miroir, elle se regardait courir, disloquer, arracher, torturer, tuer les villageois avec une satisfaction irréelle. Puis, son autre moi se retournait vers elle et l'observait avec curiosité en murmurant : « Une sans âme, sans âme, sans âme. Où est passée ton âme? » Puis, elle se réveillait avec un goût de sang roulant sur la langue.

Un soir, la jeune fille obtenu une drôle de requête de la part de l'étrangère : « Une âme contre le massacre de ton village. » Indubitablement, elle voulait être comme les autres. S'il lui fallait tuer tous ces gens qui la détestaient pour obtenir l'approbation du genre humain, alors pourquoi pas? « Mes parents doivent être exclus du pari. » L'étrangère éclata d'un rire morbide en secouant la tête de droite à gauche. Non, une âme contre un sacrifice complet. Le village. Tous. Sans exception. Si une seule goutte de sang lui échappait, le pari serait rompu. La jeune fille accepta. Lorsqu'elle s'extirpa des bras de Morphée, elle ne ressentait rien de nouveau. Lui aurait-elle menti? À cette pensée, une sourde colère la submergea, une sensation qu'elle n'avait jamais éprouvée auparavant, qu'elle ne pouvait pas éprouvée auparavant. Sa colère fut remplacée par de la joie.

Seulement, maintenant...

Il lui fallait remplir son contrat. Sans plus attendre, elle prit un couteau dans la cuisine et sortit dans les rues de son village. Il était encore très tôt, elle pourrait se faufiler dans chacune des maisons avoisinantes pour les massacrer les uns après les autres, en commençant par ses parents qui ronflaient dans la pièce voisine. C'est alors que l'enfer débuta réellement. N'ayant jamais eu d'âme, elle ne savait pas ce qui l'attendait au bout de la route. Meurtres après meurtres, l'enfant sombrait plus profondément dans la folie. Une fois la dernière goutte de sang éclaboussée sur sa robe, la folie se multiplia à la solitude et devint exponentiel à la culpabilité. Ces regrets, ces sensations, ces larmes, ce sang... elle ne pouvait le tolérer. Tout était plus simple quand elle ne ressentait pas. La haine, la colère, l'incompréhension, la peur... c'était trop, beaucoup trop. En transe, elle planta le couteau dans son propre corps. Avant de mourir, elle sentit brièvement son âme se fragmenter et s'élever en deux entités puissantes et opposées.

Ces deux entités n'étaient nul autre que ce que nous appelons aujourd'hui, les rêveurs et les faucheurs. Cette part de nous qui aime et qui se faufile dans les rêves pour redonner du courage et de la détermination. Et, cette autre part, plus sombre, qui voudrait ravager et tuer pour obtenir ce qu'il souhaite. Il y a de l'ombre et de la lumière en chacun de nous.


₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪

Mais comment s'inscrire à ces instituts académiques si particuliers? C'est très simple : vous ne vous inscrivez pas. On le fait pour vous! Un jour, une limousine noire se rend devant votre demeure et vous invite à entrer dans le Lycée Somnia ou l'Université Oniria. On ne vous demande pas votre opinion. Vous embarquez ou on utilise la force. Plusieurs parents ont déjà appelés la police, mais sans grand succès. On ne sait tout simplement pas ce qui distingue ces enfants et où va cette mystérieuse limousine noire. On entend plus parler de ces enfants, non plus. Ils disparaissent de la circulation. Et si ce n'était que des enfants! Parfois, ce sont des adultes soit, des enseignants, des infirmières, des policiers même! Ils sont trainés de force vers on ne sait où.

Bienvenue au lycée Somnia.
Bienvenue à l'université Oniria.
Une fois que vous y êtes entrés, vous n'en sortez plus.



_________________
Il y a certainement quelqu'un
Qui m'a tué
Puis s'en est allé
Sur la pointe des pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 33
Date d'inscription : 08/10/2012


MessageSujet: Re: Contexte & Intrigues Mer 21 Nov - 22:05



Wall of Shame ♕

Charte des Règlements des Établissement Éducationnels

❝ Ne courez pas dans les couloirs;
❞ Respect des autres et surtout de vos enseignants;
❝ La violence ne sera pas toléré;
❞ Les lycéens ne peuvent se promener dans les bâtiments de l'université et vice versa sans billet ou autorisation;
❝ Les planchers ne font pas office de poubelle;
❞ Drogues & Alcool interdits;
❝ Interdit de flâner dans les classes en dehors des heures de cours;
❞ Ne posez aucune question sur votre arrivée ici ou ayant un lien avec le gouvernement en place;
❝ Enfreindre ses règlements vous met automatiquement sur le mur de la honte.
❞ Tous étudiants participants aux manifestations seront sur le mur de la honte.
❝ Tous étudiants étant sur le mur de la honte se verra retirer 20% sur chacune de ses évaluations et attribuer une retenue à chaque semaine pendant le reste de l'année scolaire.



_________________
Il y a certainement quelqu'un
Qui m'a tué
Puis s'en est allé
Sur la pointe des pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 33
Date d'inscription : 08/10/2012


MessageSujet: Re: Contexte & Intrigues Mer 21 Nov - 22:06

Le Sceau



« T'as entendu parler de la mort de Donovan?
- Hein, quoi? Il est mort?!
- Mais tu vis où, putain? C'est à la une dans tous les journaux de l'île.
- Il... il est mort comment?!
- Il paraitrait qu'un groupe de sataniste l'aurait sacrifié sur une sorte de sceau dans la terre. Ils l'ont vidés de son sang comme offrande aux démons ou un truc de débile gothique dans le genre.
- C'est carrément dégueulasse!
- Et... on raconte aussi qu'il serait mort à l'endroit exact où l'âme de la petite fille, tu sais celle de la légende, s'est fragmentée.
- Sé... sérieux?!
- Tu crois qu'ils essayaient de la contacter... ou pire! De la ramener?
- ...
- Ils ont peut-être réussi.
- Arrête! Tu me fais peur!
- Oh, je plaisante. Cette légende, c'est rien qu'une histoire de plus à se raconter autour d'un feu de camp. »

UN ÉTUDIANT SACRIFIÉ PAR DES SATANISTES
La police de l'île a retrouvé, aux petites heures du matin, le corps d'un lycéen du Lycée Somnia, Donovan Fallagher. La jeune victime aurait été vidé de son sang en guise d'offrande à un rituel sataniste. Le sceau sur lequel le sang a été répandu démontre des dessins de runes reliés à la démonologie. Selon notre expert, Jane Fitzgerald, « il s'agirait d'un rituel d'ouverture. Les coupables de ce crime affreux essayait d'ouvrir quelque chose. » [...] Pour l'instant, la police conseille à la population de rester vigilante et de ne pas trainer tard le soir dans les rues jusqu'à ce que l'affaire soit élucidée.
Deux semaines plus tard.
« Les gens agissent de plus en plus bizarrement depuis la mort de Donovan, tu ne trouves pas?
- Tu crois que c'est relié?
- J'sais pas. Dans les journaux, ils disaient que les meurtriers voulaient ouvrir ou activer quelque chose. Ils ont peut-être réussi?
- Ne me dis pas que tu crois à la magie noire maintenant?
- Je dis pas que j'y crois! Mais, on ne sait jamais, tu sais! L'infirmerie est pleine d'élèves transformés en zombies et, en plus, il y a eu au moins cinq suicides dernièrement.
- ...tu regardes trop de films d'horreur. »


Plus amples explications sur le forum (:

_________________
Il y a certainement quelqu'un
Qui m'a tué
Puis s'en est allé
Sur la pointe des pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avertissements :
0 / 30 / 3

Messages : 33
Date d'inscription : 08/10/2012


MessageSujet: Re: Contexte & Intrigues Dim 10 Fév - 21:18




D É C O U V E R T E

Le Dr. Finnigan travaillait dans son laboratoire sur ses recherches, très tard le soir. Il ne savait pas qu'il allait bientôt activer un sortilège vieux de plus de mille ans et que cela allait engendrer bien des changements dans les rêves de tous ceux vivant sur l'île. Il travaillait à partir de matériaux très rares, de pierres précieuses et d'une quantité considérable du sang du jeune Donovan. Ce qu'il cherchait, c'était une réponse à cette «zombification» qui s'effectuait sans symptômes apparents. Et puis, il y avait une drôle d'aura entourant cet endroit. Lui-même n'était pas venu ici de son plein gré et tout ce qu'on lui avait dit, c'est de trouver des réponses à l'aide d'un vieux grimoire. Un vieux grimoire qui contenait une très vieille légende. Il cherchait aussi des explications à ses pertes de mémoire. C'était comme si une force extérieure voulait le garder plonger dans l'ignorance. Pour son propre bien, peut-être? C'est donc après plusieurs mélanges qui semblaient pouvoir lui permettre de se rapprocher de son but qu'il mit le doigt malencontreusement sur une sorte d'interrupteur métaphysique. Les réactions chimiques ne se voyaient pas à l'oeil, mais le docteur sentit à la différence de pression dans l'air qu'il avait réussi quelque chose... mais quoi?


Désormais les faucheurs et les rêveurs peuvent partager des rêves, et ce, même dans le rêve d'un humain. (Maximum de 3 personnes dans les rêves. Seulement 1 humain par rêve.)

_________________
Il y a certainement quelqu'un
Qui m'a tué
Puis s'en est allé
Sur la pointe des pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Contexte & Intrigues

Revenir en haut Aller en bas

Contexte & Intrigues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Infinite Rpg - De l'utilité des intrigues
» Demande d'avis sur mon contexte One Piece
» [Basil] Demande de mise en page
» context menu strip
» Page d'accueil forum One Piece RPG [SeLfde4Th7]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Annuaire Blue Daisy :: L'Annuaire Blue Daisy :: RPG Fantastique :: 16-20 Lignes :: Soulmates Never Die-